Le monde de la production et de la maintenance aéronautique se bat contre un monstre froid, le FOD. Le FOD peut abattre un avion et générer une catastrophe aérienne. Qu’est-ce donc qu’un FOD ? C’est un « Foreign Object Default », se qui se traduit « Problème généré par un corps étranger ».

Un FOD, c’est un tournevis, un boulon, une plaque, n’importe quel objet utilisé lors de la production d’une pièce aéronautique ou lors de la maintenance d’un équipement aérien et qui a été oublié sur place et peut – potentiellement – se révéler très grave.

Les professionnels de la construction et de la maintenance d’avions on donc pris des mesures drastiques pour s’assurer le « Zéro FOD ». Cela passe par de la formation après des intervenants, des process opérationnels stricts et détaillés, mais aussi des techniques spécifiques adaptées à cette contrainte.

L’une d’elles consiste à vérifier que tous les outils utilisés lors de l’intervention sont à leur place dans l’atelier ou la mallette à outils avant et après l’intervention. Pour cela, les constructeurs aéronautiques et les sociétés de maintenance (les MRO) ont créé des mallettes à outils équipées de mousses de calage préformées. Chaque outil, chaque accessoire a son emplacement découpé précisément dans une mousse de calage. Et il en est de même pour les pièces à monter sur l’appareil : chacune a son emplacement précis dans une mousse de calage prédécoupée à sa forme.

Cela présente de nombreux avantages :

  • Au démarrage, l’intervenant peut s’assurer qu’il a tout le matériel et tous les outils nécessaires à l’intervention.
  • Pendant l’intervention, il peut prendre et reposer un outils autant de fois que nécessaire sans avoir à le chercher : son logement dans la mousse de calage est unique, découpé précisément à sa forme et ses dimensions.
  • En fin d’intervention, l’opérateur peut s’assurer d’un seul coup d’œil que tout son matériel d’intervention a été récupérer et que tous les éléments à fixer dans l’avion ont été utilisés.

Les avantages de cette solution sont, outre sa simplicité de mise en œuvre, sa légèreté (au propre comme au figuré), son efficacité et ses coûts assez faibles. Le ROI d’une telle solution est inestimable tant cela peut éviter des pertes de temps énormes, voire des accidents dramatiques.

Imaginez l’impact d’un tournevis oublié dans un moteur. En terme de dangerosité, en terme de temps perdu à retrouver cet outil, et terme de coût s’il faut garder l’avion parqué un jour de plus le temps d’intervenir à nouveau jusqu’à ce que le FOD soit retrouvé.

Les mousses de calages peuvent être choisi dans des matériaux ou des couleurs différentes, ce qui permet de s’adapter au poids des objets à caler, et de définir des jeux de couleurs selon le type d’emploi.

Légères, les mousses de calage sont faciles à mettre en œuvre et à renouveler. Elles présentent donc beaucoup d’avantages au regard des risques très élevés qu’elles contribuent à réduire significativement.